La technique de l'acheté-vendu, ou comment payer moins d'impôt

Partagez

Le fisc tolère, dans la limite du raisonnable, la déduction des pertes boursières de l'imposition. La technique de l'acheté-vendu permet cette opération.

Le dispositif. Il concerne uniquement les propriétaires d'un compte-titre. Ils doivent s'acquitter d'une taxe de 31,3% sur les plus-values réalisées dès le premier euro de cession (chiffre 2011). Pour éviter de payer des impôts, ils peuvent réaliser un achat vente : ils vendent les actions qui ont perdu de la valeur, et les rachètent immédiatement. La moins-value annule alors les autres plus-values et pourra être déduite de vos revenus.

La démarche. Vous avez jusqu'au 31 décembre pour effectuer la manœuvre. Néanmoins, les marchés sont fermé du 24 décembre à 14 heures jusqu'au 26 décembre, et le 31 décembre à 14 heures. Pensez-y maintenant pour ne pas avoir de surprise. Pour les valeurs du SRD, l'opération doit être impérativement effectuée avant la liquidation de décembre, c'est-à-dire avant le 21. N'oubliez pas d'indiquer à votre chargé de compte qu'il s'agit d'un acheté-vendu fiscal, pour lequel vous pouvez obtenir des frais de courtage réduits.

Les entreprises en faillite. Si vous étiez actionnaire de sociétés qui ont fait faillite, vous pouvez « matérialiser » les pertes. En d'autres termes, vous pouvez imputer sur vos plus-values de l'année, les pertes issues de ces opérations, qui représentent l'écart entre le prix d'achat des titres et leur valeur au jour de la faillite, c'est-à-dire 0. Il n'est pas nécessaire d'attendre un jugement de clôture de liquidation judiciaire ou d'annulation des titres pour faire jouer les moins-values. Vous devez fournir au fisc une preuve de la faillite de l'entreprise.

Une tolérance fiscale. Sachez que l'acheté-vendu est seulement tolérée par l'administration fiscale. A vous donc de ne pas en abuser. Les moins-values réalisées sont déductibles des plus-values pendant dix ans.

Exemple. Un particulier vend un titre acheté 30 euros, 50 euros. Il réalise une plus-value de 20 euros. Pour compenser, il utilise la technique de l'acheté-vendu sur une action acheté 50 euros, mais vendu 30 euros. La moins-value est donc de 20 euros, elle annule fiscalement les bénéfices. Le titre ayant été racheté de suite, cela ne change rien réellement.

>> Discutez-en sur nos forums - inscription gratuite (cliquez ici)

>> Trouvez des livres et guides pratiques pour en savoir plus 

 

Réseaux Sociaux