La fiscalité des artistes

Partagez

DOSSIER SPECIAL. Intermittent du spectacle, auteur, interprète mais pas compositeur, professeur de chant, salarié d'un orchestre... La définition d'un artiste est vaste et le paiement de ses impôts est d'autant plus compliqué. Pour bien déclarer ses revenus, un artiste doit d'abord définir ses rentrées d'argent.

>> Les revenus à déclarer en tant que salaires
>> Les droits d'auteurs
>> Les bénéfices non commerciaux
>> Une TVA réduite


 

 

ARTICLES LES PLUS LUS

1. Prime pour l’emploi : les dates de versements en 2014
2. Services à la personne : nouveaux coups de rabot en perspective ?
3. Réduction d’impôt 2015 : les classes moyennes dans le flou
4. Le Bitcoin est désormais imposable
5. Les indemnités de stage exonérées d’impôt jusqu’à 17.344 euros

Réseaux Sociaux