Développement durable

Partagez

Investissez dans la protection de la nature : cela vous permettra de payer moins d’impôt. Ainsi certaines installations écologiques donnent droit à un crédit d’impôt.

Le principe. Si vous installez des panneaux solaires, vous paierez moins d’impôt. Ainsi, selon les installations (voir ci-dessous), vous pouvez déduire de 15 à 40% du prix des matériaux utilisés, hors main-d’œuvre.

Le montant du crédit d’impôt est plafonné à 8 000 euros pour une personne seule et à 16 000 euros pour un couple soumis à imposition commune. Attention : ce plafond est global pour toutes les dépenses qui peuvent en bénéficier et qui seront effectuées jusqu’au 31 décembre 2012.

Autre point : une majoration est accordée, à hauteur de 400 euros par personne à charge, 500 euros pour le second enfant et 600 euros par enfant à partir du troisième. Point important : si le crédit d’impôt obtenu dépasse le montant dû au fisc au titre de la déclaration annuelle, l’administration rembourse le solde.

Voici la liste des installations donnant droit à un crédit d'impôt (chiffres 2011) :

Appareils à énergie renouvelable : chauffe-eaux et chaudières solaires, chauffage bois ou biomasse, panneaux solaires, éoliennes, production hydraulique, pompe à chaleur, géothermie. Le crédit est de 25%.

Chaudière. 15% du prix d’une chaudière à basse température, collective ou individuelle.

Isolation thermique. Ce terme regroupe les murs, planchers, toits, fenêtres, volets roulants… Le crédit est identique à celui pour les chaudières à condensation

Chauffage. Même condition pour les régulateurs, thermostats, système de gestion de l’énergie…

Production d’énergie.

>> Liste complète des équipements éligibles (en vigueur en 2011)

>> CIDD : tous les taux en vigueur pour la déclaration 2012


 

ARTICLES LES PLUS LUS

1. Prime pour l’emploi : les dates de versements en 2014
2. Réduction d’impôt 2014 : tout savoir en 12 questions-réponses
3. Services à la personne : nouveaux coups de rabot en perspective ?
4. Réduction d’impôt 2015 : les classes moyennes dans le flou
5. Le Bitcoin est désormais imposable

Réseaux Sociaux