Barème 2013 : tranches et taux de l’impôt sur le revenu (IR)

Partagez

Le barème de l'impôt sur le revenu des personnes physiques (IRPP) a été modifié dans le cadre de la loi de finances pour 2013, parue au journal officiel le 30 décembre 2012. Une tranche supplémentaire au taux de 45%, au-delà de 150.000 euros par part, est mise en place.

Le barème de l'IRPP, ses seuils et ses taux sont prévus à l'article 197 du code général des impôts (CGI) s'applique au revenu net global imposable (revenu perçu déduction faite des frais professionnels, de déficits imputables, de réductions et crédits d'impôt, de charges diverses) divisé par un nombre de parts de quotient familial qui dépend de la situation de famille du contribuable, en particulier du nombre d'enfants à charge.

Pour 2013, le barème fiscal modifié par le gouvernement Ayrault est le suivant :

 Barème 2013 de l'impôt applicable aux revenus gagnés en 2012
 Tranches Fraction du revenu imposable par part de quotient familial  Taux applicable
 1ère tranche   Inférieure à 5 963 € 0 %
 2ème tranche   Supérieure à 5 963 € et inférieure ou égale à 11 896 € 5,5 %
 3ème tranche   Supérieure à 11 896 € et inférieure ou égale à 26 420 € 14 %
 4ème tranche   Supérieure à 26 420 € et inférieure ou égale 70 830 € 30 %
 5ème tranche   Supérieure à 70 830 € et inférieure ou égale à 150 000 € 41 %
 6ème tranche   Supérieure à 150 000 €  45%
Sources : loi de finances pour 2013, article 197 du CGI

Le montant de l'impôt par part est ensuite multiplié par le nombre de parts. Si le revenu net imposable (RNI) est inférieur à 5963 euros, le contribuable n'a aucun impôt à payer. De même, si l'impôt dû est de 60 euros ou moins, le foyer fiscal ne devra rien à l'administration fiscale, le seuil minimum de recouvrement étant fixé à 61 euros.

Ensuite, les taux ne s'appliquent pas à l'ensemble des revenus mais à la seule part de revenus comprise dans chaque tranche. Ainsi, pour les revenus supérieurs à 5963 euros et inférieurs à 11 896 euros, seul le taux de 5,5% s'applique, alors que les revenus sont non-imposables jusqu'à 5963 euros par part. Pour les revenus supérieurs à 11896 euros et inférieurs à 26421 euros, le taux de 14% s'applique, etc. D'où l'expression de barème progressif de l'impôt sur le revenu.

 

ARTICLES LES PLUS LUS

1. Barème de l’impôt sur le revenu : les pistes de réforme
2. Pourquoi fusionner RSA et prime pour l’emploi
3. Avis d’imposition 2014 : la note moins élevée que prévu ?
4. Fiscalité : tout ce qui change au 1er septembre 2014
5. Augmentation de capital de la SCPI Amundi DEFI Foncier

Réseaux Sociaux