Attention fraude : l'email du fisc qui propose un remboursement d'impôt est une arnaque

Partagez

Bercy met en garde contre un email frauduleux utilisant l'adresse de la Direction générale des finances publiques pour escroquer les contribuables. Cette technique s'appelle le phishing.

Vous avez peut-être reçu un email provenant de la Direction générale des finances publiques. Dans ce dernier, intitulé « Notification d'impôt », un certain Philippe Berger, se prétendant conciliateur fiscal adjoint, vous propose de percevoir un remboursement d'impôt de 178,80 euros.

Attention car c'est email est un faux. Il s'agit d'une technique d'escroquerie, nommé « phishing », consistant à essayer d'obtenir les coordonnées bancaires des internautes en se faisant passer pour une administration ou une banque.

L'exemple classique de ce type d'escroquerie est la réception d'un email, utilisant le logo d'une banque et vous invitant à mettre en jour vos coordonnées bancaires. Evidemment, ces dernières sont ensuite récupérées par des personnes mal intentionnées.

La véritable Direction générale des finances publiques (DGFiP) tient à informer les usagers de la « circulation de courriers électroniques frauduleux adressés par un expéditeur utilisant la signature de l'administration fiscale et l'en-tête du ministère du Budget ».

La DGFiP rappelle « qu'elle ne fait jamais des envois sous cette forme aux contribuables pour leur demander des informations. Par ailleurs, le numéro de carte bancaire n'est jamais exigé pour le paiement d'un impôt ou le remboursement d'un crédit d'impôt ».

Le fisc à déposé plainte et « une enquête judiciaire est en cours ».

L'email frauduleux

Voici une capture d'écran du faux courrier électronique :

 

 

ARTICLES LES PLUS LUS

1. La prime pour l’emploi supprimée en 2016
2. Cigares et cigarillos : hausse des taxes supprimée au Sénat
3. Budget 2015 : les impôts qui augmentent l’an prochain
4. CSG-CRDS pour les non-résidents : sanctions en vue pour la France
5. Location meublée : LMNP, LMP, Censi-Bouvard, ce qu’il faut savoir

Réseaux Sociaux